Notre merveille se dévoile !

Mont‑Saint‑Michel

© alexandre lamoureux OT MSMN

Vous avez besoin d’idées pour organiser vos prochaines vacances ou séjour au Mont-Saint-Michel ? Voici les principaux lieux à ne pas manquer !

Situé aux confins de la Normandie, au sud-ouest du département de la Manche, le Mont-Saint-Michel est construit sur un îlot rocheux entouré d’une magnifique baie.

Erigé au milieu d’une plaine sablonneuse telle un perle dans son écrin de velours, le Mont-Saint-Michel est une attraction touristique majeure : c’est le troisième site le plus visité de France, après la Tour Eiffel et le château de Versailles. Chaque année, il reçoit plus de 3 millions de visiteurs du monde entier.

Appelé aussi « Merveille de l’Occident », ce joyau est classé sur la liste du patrimoine de l’UNESCO depuis 1979.

Ce lieu merveilleux et unique est une véritable invitation au voyage et à l’évasion.

Delphine Chevreau conseillère en séjour à Coutances tourisme
Article proposé par : Delphine

Delphine est attachée au pôle qualité au sein de Coutances Tourisme. Elle participe activement à la commission de rédaction des articles pour les actus du site internet et aime proposer des articles en rapport avec la gourmandise, les produits du terroir et les grands sites de notre département !

L’Abbaye : A ne pas manquer !

L’évêque Aubert d’Avranches fonda le premier sanctuaire en 708 en l’honneur de l’archange Michel. A l’époque, l’îlot rocheux ne s’appelait pas encore Mont-Saint-Michel, mais Mont-Tombe. C’est vers la fin du Xème siècle que ce sanctuaire fut transformé en abbaye bénédictine. Au fil des siècles, l’abbaye a évolué et s’est transformée en abbaye forteresse.
On peut donc remarquer plusieurs styles architecturaux.

Au cours de la visite de l’abbaye, il y a plusieurs lieux d’intérêts à voir absolument :

  • La statue de Saint-Michel : représentant le combat de l’archange Michel terrassant un dragon. Elle mesure plus de 4.50 mètres de hauteur, pèse plus de 500 kg et est perchée à 156 mètres au-dessus de la mer.
  • Le cloître : construit au début du XIIIème siècle, il possède de magnifiques arcades décorées. Une grande fenêtre sur la partie extérieure offre une vue imprenable sur la baie. Au cœur du cloître, on peut admirer un jardin qui a été reconstruit en 1966 par un moine bénédictin.
  • La salle des chevaliers : construite à la même époque que le cloître, cette salle, sobre mais magnifique avec ses arcades, était occupée par les moines pour copier les manuscrits.
  • Comme son nom l’indique, la salle des Hôtes : salle de réception de l’abbaye.
  • Notre-Dame-sous-Terre : église abbatiale d’origine de l’abbaye, située dans la partie basse de l’abbaye. Accessible uniquement au cours de visite guidée lors des journées du patrimoine, par exemple.
  • L’église abbatiale : construite au XIème, elle a remplacé la première église construite sur le Mont. Longue de 70 mètres, et au plus haut, sous la voûte du chœur, sa hauteur est de 25 mètres.

L’été on peut aussi visiter l’Abbaye en nocturne avec une ambiance musicale qui contribue à la magie du parcours.

Le Musée Maritime

Situé dans la partie basse de la Grande Rue, ce musée abrite une collection remarquable de 250 maquettes anciennes de bateaux et présente par des moyens audiovisuels le phénomène des marées, les problèmes d’ensablement et les travaux envisagés pour résoudre ces problèmes.

L’Archéoscope

Situé face à l’église paroissiale du village, ce musée propose un spectacle multimédia à partir d’une maquette du Mont, retraçant de façon vivante, la longue histoire de la construction du monument.

Le Logis Tiphaine (ou musée Du Guesclin)

Cette demeure historique du XIVème siècle était celle de l’épouse Du Guesclin, Tiphaine Raguenel.  A travers des pièces comme la chambre nuptiale et le cabinet d’astrologie, vous y découvrirez des meubles, des peintures et des tapisseries évoquant la vie du couple, sans oublier bien sûr, l’armure du chevalier.

Le Musée Historique

Au pied de l’abbaye, ce musée déroule mille ans d’histoire à travers une reconstruction des cachots et des oubliettes, des personnages de cire, une exposition de collections anciennes d’armes, de peintures, de sculptures et de montres et des instruments de torture du Moyen-Âge.

La Grande Rue : On adore !

Artère principale du village, elle est accessible après avoir franchi : la Porte de l’Avancée, charretière et piétonne menant à une cour qui abrite l’ancien Corps de Garde des Bourgeois, la Porte du Boulevard et la Porte du Roy avec son pont-levis.

Ici commence la Grande Rue qui monte jusqu’à l’abbaye en traversant le village qui a conservé ses boutiques et ses enseignes médiévales. C’est aussi le point de départ du sentier qui fait le tour des remparts d’où l’on peut découvrir le splendide panorama sur la baie et le Rocher de Tombelaine.

Si vous êtes fatigués, vous pouvez faire une petit pause à l’église Saint-Pierre dont le cimetière abrite le fondateur du Mont, Saint Aubert. On y trouve également la tombe de la Mère Poulard.

Vous pouvez également voir la Maison du Pèlerin et le parvis de la Croix de Jérusalem, témoignage de l’activité spirituelle passée et actuelle.

En voiture : accès aux vastes parkings (payants) à proximité des navettes qui vous emmènent jusqu’au Mont de 7h30 à minuit chaque jour.

A pied : depuis les parkings de stationnement je peux emprunter 3 itinéraires pour m’y rendre en 45 minutes environ :

  • le parcours de « La Lisière » offrant une vue imprenable sur le Joyau via un chemin exclusivement piéton.
  • le parcours central « Mont-Saint-Michel » : je traverse La Caserne (zone d’activité avec des hôtels, des restaurants et superette de produits locaux).
  • le parcours « Les Bergers du Couesnon » : je profite du barrage, acteur majeur dans le rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel.

Avec le Passeur : chaque jour, en accès libre, de 7h30 à minuit, une navette régulière vous emmène jusqu’au Mont-Saint-Michel en 12 minutes environ.

Avec la ligne de bus Pontorson-Le Mont : de la gare de Pontorson, un bus régulier (payant), aux heures d’arrivées et de départs des trains vous dépose au pied de La Merveille en 20 minutes environ.

Avec la navette hippomobile « La Maringotte » : tirée par 2 chevaux, cette navette (payante) vous dépose sans effort, via le pont passerelle en 25 minutes environ au pied du Mont. La fréquence des départs varie selon les saisons.

Le petit plus

Coutances Tourisme vous propose de découvrir les secrets du Mont Saint Michel en une journée en formule tout inclus. L’accès à l’abbaye et 2 repas sont compris.
Alors visitez ce lieu hors du commun … en toute tranquillité !

Renseignements Coutances Tourisme 02 33 19 08 10