Circuit de randonnée Pays de Coutances – Coutances

Informations pratiques :

Balisage jaune

Difficulté : Attention à la traversée de la D2 et de la D57. Gués vers Chanteloup, impraticables en hautes eaux.

Distance / Durée :

> 22.5 kilomètres

5 heures 30

Point de départ conseillé :

Parking du stade de Coutances, route de Saint-Malo vers l’Aqueduc, puis au choix soit vers le cimetière à gauche, soit à droite (balisé dans les deux sens).

Le monument le plus renommé reste la cathédrale de Coutances dont les flèches gothiques dominent de la campagne alentour. Toujours capitale judiciaire et religieuse du département, la ville conserve un véritable patrimoine urbain que vous pourrez, avant ou après ce parcours, découvrir à loisir. En attendant, vos pas vous guident vers d’autres histoires, d’autres monuments emblématiques.

Fiche-18 circuit de randonnée coutances tourisme vacances normandie cotentin gratuit

Les curiosités à voir en chemin :

La cathédrale date du 12e siècle. Sous le parement gothique de la nef et des tours de façade se dresse encore la structure romane de la cathédrale du 11e qui est visible lorsque l’on découvre les parties hautes pendant les visites guidées. Renseignements sur la page visite guidée du site internet de l’office de tourisme.

Le pou qui grimpe : cette venelle porte le nom d’un mouvement artistique frondeur et moqueur fondé en 1915 à Coutances , par trois artistes peintres dont le Musée de la ville conserve dessins, écrits et peintures.

cathédrale coutances teddy bear photos coutances tourisme vacances normandie cotentin

A – Les ruines de l’aqueduc de Coutances

Cet aqueduc à été construit au 13e. Il a été utilisé jusqu’au 17e . Il comportait 16 arches. Il utilisait probablement le système du pont-syphon pour acheminer les eaux prélevées à la fontaine de l’écoulanderie (125m) en traversant la vallée du Bulsard (53m) et de les remonter vers le couvent des Dominicains et la ville (92m). Fronte-ment dégradé par le temps, il n’en subsiste aujourd’hui que 3 arches. Il appartient à la première liste de classement des Monuments Historiques Français, en 1840

B – Panorama sur la ville de Coutances

La ville à été construite sur un piton rocheux et s’est laissée glisser sur les vallées qui l’enserrent : le Prépont, le Bulsard et la Soulles. Les points de repère sont faciles avec les pointes des édifices les plus élevés : la cathédrale, dont les flèches culminent à 120 mètres, les églises de Saint-Nicolas et Saint-Pierre ainsi que le lanternon de l’hôtel de Ville. Exemple typique du Gothique Normand, la cathédrale visible en plusieurs points du parcours.

C – Château de Gratot
Depuis 1968, une association et un chantier de bénévoles animent et restaurent le château composé de deux tours dont celle de la fée, d’une maison seigneuriale du 15e remaniée au 17e siècle, et d’un pavillon du 18e. On y accède par une double poterne flanquée de bâtiments communs. Il est implanté au milieu de douves en eau. Exposition et festival du jardin s’y déroulent chaque année. www.chateaugratot.Com

D – L’ermitage Saint-Gerbold et Gratot
La chapelle, convertie en ermitage vers 1620, a été construite par la famille d’Argouges, propriétaire du château depuis le début du 15e. Le lieu fût occupé successivement par sept ermites jusqu’à la révolution où il fût vendu comme bien national. Racheté et restauré par le conseil départemental, il présente l’histoire et l’architecture du bâtiment, et la légende de Saint-Gerbold , évêque de Bayeux au 7e siècle, invoqué contre la dysenterie.

Pratique :
Nombreux commerces et restaurants à Coutances
Restaurant le Tourne Bride à Gratot
Restaurant à Monthuchon