Circuit n° 29 : Circuit des Cabines - Gouville-Sur-Mer

Randonnée 292019-02-08T10:17:58+01:00

Circuit de randonnée des cabines – Gouville-Sur-Mer
(PR 26 Rivage et Bocage)

Informations pratiques :

Balisage jaune PR

Difficulté : Traversée de la D650 deux fois.

Distance / Durée :

> 18 kilomètres

4 heures 30 minutes

Point de départ conseillé :
Depuis la mairie, suivre le circuit selon le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Cet itinéraire de randonnée vous fait emprunter le PR26 à Gouville-Sur-Mer, proposé par le comité départemental de Randonnée Pédestre. Il vous permet de parcourir le bord de  mer ainsi que de très beaux chemins à travers le bocage.

fiche 26 circuit de randonnée coutances tourisme cabines gouville sur mer

Les curiosités  :

L’ostréiculture occupe une place importante sur les communes de Gouville-Sur-Mer, Agon-Coutainville et Blainville-Sur-Mer. L’huître de nos côtes est caractérisée par son parfum iodé et son goût corsé dû à son exposition aux vents et aux puissants courants de marées.

A – Les cabines de plage

Nichées dans les dunes, ces jolies petites cabines de plage aux toits colorés font toute la particularité de Gouville-Sur-Mer. Apparues aux temps des premiers bains de mer au début du 20e siècle, ces cabines permettaient aux estivants de se mettre en tenue de bain. Il en reste aujourd’hui 67.

B – la cabane Vauban

Ce corps de garde aussi appelé « Cabane Vauban » fut construit en granit et schiste en 1744 pour abriter les douaniers. Le but de la cabane était de défendre nos côtes des invasions anglaises au cours du 18e siècle. Une vingtaine de corps de garde de ce type existaient entre Le Mont-Saint-Michel et la Hague. D’autres sont encore visibles aujourd’hui sur ce que l’on appelle le sentier des douaniers.

Moulin de Gouville ©TeddyBearPhotos

C – Le moulin de Gouville-Sur-Mer (ci-contre)

Construit en 1870, le moulin fût au fil des années laissé à l’abandon. En 2011, grâce à l’association du même nom, le moulin retrouve une nouvelle vie. Après restauration, de nouveaux équipements permettent à nouveau son fonctionnement et la production de farine. La découverte se fait grâce au meunier qui vous fera visiter l’édifice et l’exposition permanente.

D – Le phare du Sénéquet

Situé à 5km du rivage, le phare du Sénéquet fut construit en 1857 sous forme d’une tourelle sans feu. Suite au naufrage du navire l’Antilope, le 14 décembre 1858, il est surélevé et équipé d’un eu pour devenir un phare qui entre en fonction en février 1861. Haut de 17 mètres, il est reconnaissable par ses couleurs blanches et noires.

Pratique :
Restaurants et commerces de proximité dans le bourg de Gouville
Point d’eau dans les WC
WC Publics près de la salle des fêtes et près du poste de secours

Téléchargez la fiche circuit
Revenir à la carte générale
Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation. En savoir plus Liste des cookies Accepter Refuser