Notre-Dame-De-Cenilly : Circuit de randonnée n°7

Notre-Dame-De-Cenilly : Circuit de randonnée n°72018-07-31T12:09:25+02:00

Circuit de randonnée de notre dame – Notre-Dame-de-Cenilly

Informations pratiques :

Balisage jaune

Village de la Pitière : Prévoir des bottes par temps humide, le ruisseau coule dans le sentier de randonnée.

Village la Roullerie : Passer sur le promenoir

Distance / Durée :

> 10.5 kilomètres

2 heures 30 minutes

Point de départ conseillé :

Place de l’église direction Cerisy-la-Salle (D29).

Notre-Dame était le chef-lieu du doyenné de Cenilly jusqu’en 1789 qui comptait dix-sept paroisses.
Jourdain de Say et son épouse, Luce, fondèrent l’église de Notre-Dame-de-Cenilly (dont Ouville et Lengronne). C’est dire si ce village a des choses à raconter.

Fiche 7 - NOTRE-DAME-DE-CENILLY circuit de randonnée coutances tourisme normandie cotentin vacances

Les curiosités à voir en chemin :

L’opération COBRA : le 27 juillet 1944, les troupes de la « 2nd Armored Division » du Brigadier General Isaac D. White, font pression sur les forces allemandes afin de les empêcher de se réorganiser. Notre-Dame-de-Cenilly est rapidement atteinte mais le général White doit ralentir car la formidable percée américaine étire le front et le fragilise, l’exposant aux attaques sur les flancs. Durant trois jours, les contre-attaques allemandes pour couper les lignes de ravitaillement échoueront et la percée américaine se poursuivra.

Fiche 7 - NOTRE-DAME-DE-CENILLY circuit de randonnée coutances tourisme normandie vacances cotentin gratuit

A – Château de Bouillon (privé)
Ce domaine du XVIIIème – XIXème siècles est implanté sur 64 hectares de terres. Il a été restauré autour des années 2010 pour devenir une écurie pour pur sangs arabes.

B – l’église
Cette église est d’origine romane. Le chœur gothique date du XVIème siècle, a été classée à titre d’objet aux monuments Historiques, les fonts baptismaux du XVIIème siècle, la statuette à l’extérieur du XVème siècle.

C – Les zones humides
L’eau est partout sur le parcours avec la présence de milieux humides, appelés aussi zones humides : mares, marais, prairies inondables, etc. Elles ont diverses fonctions comme par exemple faire éponge l’hiver et en période de fortes pluies, stocker l’eau et la restituer progressivement pour ainsi atténuer les effets de crues ou épurer l’eau d’une partie de ses matières minérales et organiques. Ces milieux ont une flore et une faune particulière : triton, salamandre, hydrophile… ils sont également marqués par la présence de nombreuses sources : les Pitières, Teurtel… Dérivés du mot anglais « Wetlands » les milieux humides sont définis dans le Code de l’Environnement depuis 1992.

Pratique :

Point d’eau dans le cimetière

WC Publics sur la place de l’église

Commerces de proximité

Bars

Restaurant

Téléchargez la fiche circuit
Revenir à la carte générale
Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation. En savoir plus Liste des cookies Accepter Refuser