Origines, naissance et évolution de la musique Jazz dans l’histoire

Origines, naissance et évolution de la musique Jazz dans l’histoire2018-10-25T14:18:09+02:00

L’histoire du Jazz

Apparu en Louisiane (États-Unis) à la fin du 19e ou au début du 20e siècle, le Jazz est un mélange entre la culture du peuple noir américain venant de l’esclavage et de la culture d’Europe (France, Irlande, Espagne, Allemagne) importée par les colons par le biais des danses, fanfares, marches et chants d’églises.

Un brassage des cultures au cœur de la musique Jazz

L’une des influences principales du Jazz est le blues, une autre musique noire rurale de la fin du 18e siècle. (Hormis les influences des chants religieux et des chants de travail des esclaves dans les plantations de coton). Les premiers musiciens de Jazz vivaient de leur musique en s’intégrant dans des petites fanfares ce qui conduisit à faire des instruments de fanfare (cuivres, instruments à anches et batterie) les instruments de base du Jazz. Dans les années 1890, la loi sur la ségrégation raciale impliquait que les musiciens professionnels de couleur n’étaient plus autorisés à se produire avec les musiciens blancs. Ils trouvèrent donc facilement du travail dans les fanfares et orchestres noirs où ils purent faire profiter de leur expérience de conservatoire.

Enregistrés par le passé au piano mécanique, les morceaux de jazz sont plus largement diffusés avec l’apparition et la démocratisation du phonographe. Le premier disque qui marqua la naissance officielle du jazz est « Livery Stable Blues » en 1917 enregistré par l’Original Dixieland Jass Band (un groupe de musiciens blancs). Jusque dans les années 1920, le « swing » connaît un essor croissant. Cette période est caractérisée par le développement de grands orchestres et big bands. Au milieu des années 1930, le swing est au top de sa popularité transformant en « star » les musiciens par le passé peu connus comme Glenn Miller par exemple.

Dans les années 1940, de nombreux musiciens d’orchestre se lassent de la rigidité du principe de Big Band et du swing. Ils se réunissent alors après les concerts ou les enregistrements en groupes restreints et laissent libre cours à leur imagination et improvisation : Le Be-Bop est né ! Il marque une évolution importante et un changement majeur dans le monde du jazz : Les rythmes deviennent plus complexes et harmoniques.

Vers 1968, une dizaine d’année après l’arrivée du Rock’n’roll, le Jazz Rock apparaît. Une forme hybride de Jazz emmenée par le célèbre Miles Davis ou Franck Zappa qui publie alors le célébrissime « Hot Rats » en 1969.

Depuis les années 60, la diversité du Jazz n’a cessé de croître. Le Jazz a intégré des influences venues de tous horizons : world music, rythmes africains, musique contemporaine, électronique, … cependant le nombre d’amateurs de jazz est beaucoup plus faible. Les plus pages préféreront le Jazz dit traditionnel, d’autre le jazz plus expérimental avec un petit noyau de musiciens et d’autres préférant les styles plus contemporains mélangeant divers types de Jazz et de musiques actuelles.

Durant les années 90, le Jazz fut mélangé avec bon nombre de musique électroniques comme la Drum’n’Bass pour donner un style appelé future Jazz. Le mélange des genres de cesse d’évoluer avec l’apparition de l’électro-swing : Joindre le Jazz à des sonorités modernes par le biais de reprises ou de fortes influences musicales. (Comme Parov Stelar, Caravan Palace, Lyre Le Temps) ou bien en intégrant des sonorités dans des morceaux actuels (comme C2C ou G-Swing).

Découvrez l’association de Jazz Sous Les Pommiers qui fait vivre toute une région au son du Jazz chaque printemps à Coutances.

Jupiter & Okwess International © Pierre-Yves Le Meur

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation. En savoir plus Liste des cookies Accepter Refuser